Après une longue période de froid et nuages le soleil a enfin montré son nez. Il faut dire que nous sommes en plein hiver alors c’est quand même logique! J’ai profité de cette belle journée ensoleillé pour faire un tour au bord du lac Ruataniwha, un lac qui reste ouvert toute l’année et qui de plus est à 5km de ma maison seulement.

A cette époque les truites restent plutôt au fond mais il y a toujours une ou deux qui viennent vers le bord et c’est celles-là qui m’intéressent. Là j’ai trouvé une “scotché” au fond dans 70cm d’eau. Habituellement quand c’est comme ça il y a peu de chances de réussite. Une lancée sur une truite immobile dans de l’eau cristalline risque de l’effrayer. Il vaut mieux attendre qu’elle bouge pour présenter votre mouche et là vous avez au moins une chance!

Aujourd’hui j’avais de la chance et j’ai pu mettre une grosse fario au sec. Cette truite voyait avec un seul oeil. Par contre elle était bien grasse qui laisse penser qu’elle se nourrissait bien quand même. Comme aurait dit Michel, un très bon client Suisse, ce qui est pris n’est plus à prendre!

Côté technique, j’étais monté en 14 centièmes avec une SBN 050 en #18 clarté d’eau oblige!”